Exercice pour laisser passer ses pensées

Dans le bouddhisme et tout particulièrement dans le cadre de la méditation, on parle très souvent de « laisser passer les pensées ». Bien sûr, pour les débutants en méditation, cela s’avère assez complexe, et parfois même on se retrouve à de l’incompréhension totale, comme s’il était impossible de faire le vide dans son esprit, au moins pour un très court instant. Il est vrai que cette réaction est compréhensible, a fortiori dans une société comme la nôtre où tout va toujours plus vite !

Voici donc un petit exercice bien expliqué pour apprendre à laisser passer ses pensées, trouvé sur e-sante.fr. Ne vous en faites pas si vous galérez au début, c’est normal !

Pendant cet exercice, de nombreuses pensées vont danser dans tous les sens et se bousculer. Ne vous en occupez pas. N’essayez pas de les chasser, ne luttez pas contre elles, regardez-les passer sans vous y attacher, sans les nourrir, sans leur donner suite. Regardez-les comme si vous regardiez un film, acceptez-les, acceptez qu’elles soient présentes mais ne vous y attachez pas. Les pensées qui émergent comme ça créent des chaînes de pensées. Une pensée en amène une autre et ainsi de suite, alors parfois vous serez entraîné par ce genre de pensée. Dès que vous prenez conscience de cela, félicitez-vous de l’avoir remarqué et revenez à votre respiration ou vers vos sensations physiques.
Parfois, vous aurez beaucoup de pensées et vous vous sentirez peut-être agité, d’autres fois vous serez dans un calme très profond. Ne vous préoccupez pas de tout cela, si vous recherchez quelque chose ou désirez atteindre un état particulier, prenez conscience que ce ne sont que des pensées et traitez-les comme d’autres pensées en ne vous y attachant pas.
Il n’y a rien à réussir, cela se passe toujours de la meilleure façon qui soit pour vous dans l’instant présent. Si vous n’êtes pas en silence, alors acceptez de ne pas être en silence. S’il y a beaucoup de pensées et que vous êtes agité, acceptez cela aussi. Dans tous les cas : ACCEPTEZ ET LÂCHEZ PRISE.

Publicités

5 réflexions sur “Exercice pour laisser passer ses pensées

  1. Oui, il est impossible de faire le vide dans sa tête, le mental est programmé pour, tel un singe qui saute d’une branche à l’autre…Il faut donc l’occuper en lui jetant les bananes :D
    Se concentrer sur sa respiration, voir les pensées comme les nuages qui passent et se dissipent dans le ciel. Et revenir au centre, sans arrêt…

  2. Je ne m’y connais pas vraiment en méditation, bouddhisme, spiritualité etc. Mais ça m’a toujours un peu attiré. Bref, en lisant cet article, ça m’a rappelé quelque chose. Tu sais que je fais du basket depuis assez longtemps maintenant (12 ans exactement) et je fais de l’asthme d’effort alors le souffle et la respiration sont très importants pour moi. Pour ne pas perdre la main, et garder la forme (quand je n’ai pas d’entrainement pendant les vacances par exemple) il m’arrive souvent de faire des footings, ou alors des shoots, des dribbles chez moi sous mon paniers. Et à vrai dire, pour les footings, je me concentre sur ma respiration, et je me sens très bien, pas d’asthme en vue, simplement ma respiration et moi-même. J’ai parfois l’impression de ne penser à rien, oui, après je ne sais pas si je peux parler de vide dans ma tête. En revanche, quand je m’entraine en faisant des shoots, je pense énormément, c’est un flux de pensée qui vagabonde dans ma tête, mais je suis extrêment calme, c’est même agréable, je ne cherche même pas à le chasser.
    Bref, tout ça pour dire que le sport, enfin, certaines activités plutôt, sont pour moi vitales et me permettent de penser sans interruption en me relaxant ou bien de me concentrer sur quelque chose sans avoir de réelles pensés. ^^
    (J’espère que je ne dis pas n’importe quoi. Comme je l’ai dit, je ne m’y connais pas dans ces domaines/disciplines que tu évoques dans tes articles, mais je voulais partager ça parce que c’est quelque chose dont je m’en suis rendu compte il y’a longtemps. D’ailleurs je pense qu’il y’a une certaine forme de méditation dans certaines activités physiques que l’on pratique souvent seul. Et je ne pense pas être la seule à vivre/expérimenter ça.) ^^ :)
    Merci pour l’article, ton blog ! :)

    • Tu ne dis pas du tout des bêtises bien au contraire ! Ce que tu ressens à travers la pratique sportive et plus particulièrement quand tu prêtes attention à ta respiration, c’est l’ « ici et maintenant  » : tu es concentrée sur le moment présent uniquement, ton corps et ton esprit sont un, ce qui idéalement devrait toujours être le cas !
      Et oui je pense aussi qu’il y a une forme de méditation dans certaines activités, pour moi c’est le dessin tout particulièrement : tu es concentré sur ce que tu fais durant des heures, tu ne penses qu’à ton dessin et ton esprit ne peut pas s’éparpiller puisque ton attention est focalisée entièrement sur ton activité, et donc le présent. C’est pour cela que je me sens si bien en sortant de mon cours de dessin !
      Merci d’avoir partagé ton expérience Virginie :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s